Introduction

Bureau à pente Napoléon III

Nous destinons ce meuble pour divers évènements de foires, d’expositions ou pour les journées européennes des métiers d’art . Pour cela nous avons décidé de le restaurer partiellement, pour que le public ait une vision globale d’une moitié dans son jus et l’autre entièrement restaurée.

Dépose et nettoyage des bronzes dorés

Après trempage dans une solution d’eau et de Nactivo (produit labovert), nous avons frotté avec une brosse à dent pour enlever la saleté et les parties oxydées. Puis un bon rinçage à l’eau claire, et un essuyage avec du papier absorbant. Pour garder son aspect dans le temps, et pour éviter une éventuelle oxydation, nous avons appliqué une huile de jade (huile de protection pour métaux).

IMG_4968

Les greffes de placage

Une trentaines de greffes de placage (bois de rose et palissandre) ont été nécessaires pour combler les lacunes. Aucun démontage partiel a été nécessaire avant cette opération. Elles ont été fabriquées en prenant soin des règles suivantes:

  • Dégager et nettoyer la zone
  • Trouver le bon placage
  • Découper une section capable
  • Racler et poncer une face
  • Mise en ton (acides)
  • Prise d’empreinte pour créer la greffe
  • Découpe
  • Réduire l’épaisseur et enfin le collage

Régénération des colles

Régénération des colles de type Arcole avec l’aide d’une cale de zinc chauffé au four à 65°. Cette opération est nécessaire et permet de retrouver une surface de placage lisse, sans soulèvement, ni cloque. Nous avons pris parti de laisser les restaurations précédentes pour garder une trace de l’histoire de ce meuble.

Finitions

Une mise en teinte de chaque greffe a été faite à l’aide d’un mélange de différentes couleurs de fuchsines à l’eau.Une finition à la gomme laque au tampon a été effectuée sur l’extérieur du meuble partie gauche et sur l’ensemble de l’intérieur.

Conclusion

Vue d'ensemble